Comment fabriquer un sac en cuir ?

0
96

Vous vous demandez comment on fabrique un sac à main ? Comment on découpe le cuir ? Comment on assemble les pièces ? Cet article vous décrit le processus, du patronage àla pose du fermoir. Découvrez rapidement comment naissent les stars de la maroquinerie.

Dessiner le design d’un sac en cuir

Cette étape de conception est encore appelée patronage. Parfois, un simple croquis suffit pour commencer. La maroquinerie de luxe comme les petits sac grand-publi ont tous un design qui répond à un besoin. Taille, proportions, nombre de poches, bandoulière. Tout est esquissé pour se rendre compte du résultat. Un prototype servira ensuite à valider le concept. Un créateur de maroquinerie comme cet atelier en France dessine même un sac à vos mesures, un exercice de personnalisation très apprécié.

Choisir le meilleur cuir pour chaque sac

Les types de cuirs choisis vont donné plus ou moins de tenu au sac. Il est possible de choisir un cuir souple pour les petits sacs. Au contraire, pour un grand sac, un cuir épais de vache garantit plus de résistance à la déformation. Le cuir tanné existe naturellement dans plusieurs coloris. On peut aussi marier ce matériaux avec du tissu. Il est important de bien accessoiriser un sac. Un bouton aimanté ou un fermeture éclair n’ont pas le même effet ni le même usage. Pensez à choisir une fermeture sécurisé pour vos cartes de paiment et porte-monnaie avec de l’argent. Un sac est un accessoire de mode qu’il faut aussi penser pour le quotidien.

Une seule pièce de cuir ou plusieurs ?

Vous le devinez, il faut plusieurs pièces de cuir pour créer un sac. On positionne les pièces en les collant avec du papier adhésif double face. La machine à coudre est utilisée la plupart du temps pour assembler, pièce par pièce le puzzle pensé sur le patron. L’artisan peut même utiliser un fil de couleur qui tranche avec la couleur du cuir. Une surpiqure. Il faut plus d’une demi-journée pour assembler un sac. Certains maroquiniers utilisent des outils pour faufiler le fils entre les pièces. Un travail de cuir épais, emprunté à l’art de la scellerie.

Les outils du maroquinier

Les accessoires

Un sac à main est pratique pour y ranger ses portefeuilles, ses clefs. Porté en bandoulière, vous pouvez transporter toutes vos affaires sans trop d’effort. La sangle ajustable avec un système qui permet de glisser et doubler la bandoulière est très appréciée. On regarde les boutons, les clous, les rivets. chaque détail compte. un sac , c’est très un accessoire auquel on tient. Il faut en prendre soin pour qu’il dure dans le temps .